Smart.Conseil

Sommaire, Matériaux de substitution pour FCR , Masque de protection individuelle (E. Bastarache) , Fibres artificielles (E. Bastarache)

FIBRES CÉRAMIQUES RÉFRACTAIRES (FCR)

 

 

 
materiel ceramique occasion, vente materiel ceramique, atelier a vendre, four ceramique occasion, four electrique ceramique, four gaz ceramique, four a emaux, isolation, fibres céramiques, amiante, isolant thermique, laine de roche, thermal ceramics, réfractaires

 
 
 

 
Depuis plusieurs années les fibres céramiques réfractaires (FCR) sont à l'étude pour établir leur lien de parenté au niveau risque avec l'amiante.
 
Une première directive européenne du 5/12/97 (67/548/EC) a classé les FCR comme cancérogènes de catégorie 2 avec la phrase risque "peut provoquer le cancer par inhalation".
 
Il est établi que l'amiante classé comme cancérogène de catégorie 1 (que l'on sait être cancérogène) est différent des FCR.
 
Les experts considèrent que les risques éventuels inhérents aux FCR sont proportionnels au niveau
d'exposition, il demeure donc important de réduire l'exposition au niveau le plus bas qui puisse être
pratiquement atteint. Les FCR, fibreux très fins, produisent une poussière très irritante lorsqu'on les
découpe ou simplement en les manipulant.

 

 
------------
 
Le droit Européen ne fait pas clairement de distinction entre les matériaux appelés substances ou préparations, qui doivent être étiquetés et ceux, couramment appelés "articles", pour lesquels aucun étiquetage particulier n'est requis.
Par conséquent, les étiquettes des matériaux contenant des FCR vendus dans l'Union Européenne peuvent varier selon la définition du matériau en question.
Bien que ce soit la substance qui ait été classée, EFCIA recommande que les mêmes règles d'hygiène et sécurité soient appliquées lors de la manipulation de tout type de matériau contenant de la FCR, indépendamment de l'étiquette.
 
------------
 
Communication diffusée à partir d'avril 1998 émise par :
 
"European Ceramic Fibres Industry Association" (ECFIA)
3, rue du Colonel Moll 75017 Paris
Chairman : Chris G. Burley
Tel : +33 (0) 1 44 05 54 84
Fax : +33 (0) 1 44 05 54 94
 
"GUIDE D'UTILISATION DES PRODUITS A BASE DE FIBRES CERAMIQUES REFRACTAIRES (FCR)" / Avril 1998
Ce guide ne concerne que les FCR et non les autres fibres d'isolation haute température.
 
 
CONTEXTE :
 
La fibre céramique réfractaire (FCR) a été classée par la directive Européenne 97/69/CE comme "Cancérogène de deuxième catégorie". Le classement dans cette catégorie, qui repose exclusivement sur
les résultats de certaines expérimentations animales, signifie que la fibre "doit être assimilée à une substance cancérogène pour l'homme". Bien que la FCR ait été produite depuis près de 40 ans, aucun cas de cancer ou d'une autre maladie associée à son utilisation n'a été mis en évidence. La FCR a également été classée comme "irritante".
 
Si un risque potentiel devait exister, il ne viendrait pas des produits eux-mêmes, mais des poussières fibreuses éventuellement générées lors de leur utilisation. Ces émissions doivent être réduites au minimum. De plus, suite à la classification, les utilisateurs ont des obligations réglementaires nouvelles. Ce guide détaille un ensemble de précautions adaptées à l'utilisation des produits à base de FCR. Il est inspiré des principes généraux de prévention concernant la protection des travailleurs vis à vis des risques résultant des agents cancérogènes au poste de travail.
 
L'utilisation des produits à base de FCR doit être limitée aux professionnels opérant dans de bonnes conditions de travail. Non seulement les valeurs limites d'exposition doivent être observées, mais encore ECFIA recommande de réduire les expositions à des niveaux aussi bas que techniquement possible. Avant d'utiliser ces produits, il vous faudra prendre connaissance de la réglementation en vigueur. Elle peut, entre autres choses, vous demander d'être en mesure de justifier l'utilisation des FCR. La réglementation étant spécifique aux différents pays, ECFIA ne peut la présenter en détail dans ce guide, mais votre fournisseur peut vous aider à ce sujet. Ce guide a pour but d'informer les utilisateurs sur les méthodes d'utilisation spécifiques des FCR.
 
ANALYSE DES RISQUES AU POSTE DE TRAVAIL
 
Analyser les opérations impliquant des produits à base de FCR et identifier les sources potentielles d'émission de poussières.
 
Afin d'estimer la nature, l'intensité et la durée de toutes les expositions possibles, on étudiera :
 
  • La nature des produits utilisés (ex : nappes ou panneaux) ;
  • Les quantités (par an, par exemple) ;
  • Les méthodes d'utilisation (ex : en usine ou sur site, pour l'assemblage ou la transformation lors du procédé de moulage sous vide, si les produits doivent être découpés ou usinés, etc.)
 
cette étude permettra de décider des moyens de protection à mettre en place.
 
Dans certains cas vous pourrez utiliser les résultats d'études déjà conduites pour des applications similaires. De telles informations peuvent également être obtenues à partir du programme "CARE" d'EFCIA. Prendre contact avec votre fournisseur à ce sujet.
 
MESURAGE
 
Mesurer les concentrations en fibres dans l'air.
 
Les mesurages doivent être réalisés selon une méthode normalisée. On effectuera des prélèvements individuels sur les opérateurs lors des travaux représentatifs. Les résultats doivent permettre de dégager les besoins et les priorités d'action en matière de prévention. Le mesurage permettra aussi de suivre l'évolution dans le temps des conditions de travail vers des niveaux de poussières aussi bas que techniquement possible.
 
DEPOUSSIERAGE
 
Si les émissions ne peuvent être évitées complètement, réduire les expositions au minimum.
  • Les expositions peuvent être réduites par différents moyens comme l'utilisation de produits préfabriqués aux dimensions ou spécialement conditionnés ; on pourra également adapter les procédés d'utilisation des produits.
  • On devra prévoir un ventilation pour éviter la dispersion des poussières. On évitera le recyclage de l'air. Le système de ventilation sera conçu pour éviter la contamination des lieux de travail voisins.
  • On procédera régulièrement à la vérification et à l'entretien du système de ventilation et des dépoussiéreurs.
  • On pourra envisager de cloisonner certaines opérations.
 
ZONES DE TRAVAIL
 
Délimiter les zones où les produits sont utilisés et restreindre l'accès.
 
  • Les zones d'utilisation doivent être clairement identifiées. Leur accès sera limité aux opérateurs dûment informés sur les aspects santé et dûment formés à la bonne utilisation des produits à base de FCR.
 
ORGANISATION DU TRAVAIL
 
Prendre en compte l'exposition des opérateurs dans la conception des procédés.
 
  • Le nombre d'opérateurs impliqués doit être limité au maximum. Les modes opératoires seront ajustés en conséquence. On veillera en particulier à limiter l'importance des manipulations.
  • Les quantités de produits présentes sur les lieux de travail doivent être limitées au strict nécessaire. Les produits doivent être stockés dans leur emballage d'origine qui ne sera ouvert qu'au dernier moment.
  • Les produits non utilisés seront remballés et stockés afin d'éviter la dispersion de poussières.
 
HABITUDES DE TRAVAIL
 
Utiliser la formation pour développer chez les opérateurs de bonne habitudes de travail
 
  • Tous les opérateurs impliqués devront recevoir une formation complète sur les aspects santé ; ils seront formés à la bonne utilisation des produits et des matériels dont ils disposent ainsi qu'à l'utilisation des équipements de protection éventuellement nécessaire.
  • Information et formation doivent être faites à l'embauche et mises à jour lorsque nécessaire.
  • Les données montrent que les opérateurs effectuant les mêmes tâches peuvent engendrer des niveaux différents de poussières. Les mauvaises habitudes de travail sont à corriger (ex : jeter les chutes de découpe sur le sol au lieu de les déposer dans un conteneur) car elles peuvent être à l'origine de niveaux de poussières accrus. Une analyse détaillée des habitudes de travail permettra d'identifier les améliorations à apporter soit par une formation soit par un changement de modes opératoires.
 
PROPRETÉ DES LIEUX
 
Maintenir les lieux de travail propres. Ne pas balayer.
 
  • Les débris et les chutes peuvent constituer des sources d'exposition. Un nettoyage régulier permettra de réduire les niveaux de poussières. Le programme d'entretien et de nettoyage régulier doit donc être conçu de façon à maintenir les lieux de travail propres et en bon ordre. Ceci aura également des effets bénéfiques sur la sécurité.
  • pour le nettoyage on utilisera de préférence des aspirateurs munis d'une filtration haute efficacité ("HEPA") pour éviter de relarguer de fines poussières dans l'atmosphère. Le nettoyage à l'humide peut être éventuellement utilisé mais ne jamais effectuer de balayage à sec. Des précautions sont à prendre pour éviter la dispersion des poussières lorsqu'il faut vider les aspirateurs, les dépoussiéreurs ou les conteneurs à déchets. ces précautions concernent également l'élimination des déchets.
  • Ne pas utiliser d'air comprimé.
 
PROTECTION INDIVIDUELLE
 
Prévoir des équipements de protection individuelle et former les opérateurs à leur bonne utilisation.
 
Le tableau ci-après résume les recommandations et les obligations concernant les appareils de protection
et autres appareils de protection individuelle. Vous pourrez obtenir des précisions sur les appareils de
protection respiratoire dans certaines normes, dans des guides publiés par des organismes de santé et
sécurité du travail ainsi que dans les catalogues de fabricants. Chaque appareil homologué doit être
sélectionné judicieusement en fonction de la protection recherchée.
 

Tableau de recommandations des protections individuelles

 

Niveau de fibres dans l'air

Gants
Lunettes de protection
Protection respiratoire
type 2
Protection respiratoire
type 3
-
-
-

FFP2, P2, TH2P, TM2P

FFP3, P3, THP3, TMP3

inférieur à la valeur limite (*)

recommandés
-
recommandés
-

jusqu'à 10 fois la valeur limite (*)

recommandés
recommandés
insuffisant
FFP3 obligatoire

de 10 à 30 fois la valeur limite (*)

recommandés
obligatoires
insuffisant
THP3 obligatoire

lors du démantèlement

obligatoires
obligatoires
insuffisant
à déterminer selon travaux
 
(*) : Valeur limite voir paragraphe sur MATERIAUX de SUBSTITUTION pour FCR.
 
FFP2/FFP3 = demi-masque jetable de classe P2 ou P3 ; P2/P3 = demi-masque réutilisable de classe P2 ou P3
TMP2/TMP3 = masque complet à ventilation assistée de classe P2 ou P3
TH2P/TH3P = masque complet à ventilation assistée avec cagoule souple ou casque de classe P2 ou P3
 

VETEMENTS DE TRAVAIL

 
Faire porter des vêtements de travail appropriés
 
  • les opérateurs doivent disposer de vêtements de travail correspondant aux besoins spécifiques du poste. Les vêtements auront des manches longues et ne seront pas trop ajustés au cou et aux poignets afin d'éviter les possibilités d'irritation mécanique. Selon les cas on mettra également à disposition gants, lunettes de protection, bonnets et survêtements légers.
  • Les opérateurs doivent se changer en quittant leur travail. On mettra à leur disposition des casiers doubles afin de séparer les vêtements de travail et les effets personnels dans une zone avec sanitaires et douches. Des dispositions seront prises pour que le changement de vêtements ne soit pas source d'exposition ; en particulier on évitera d'utiliser l'air comprimé pour éliminer les poussières adhérentes.
  • Les vêtements de travail seront lavés séparément à la charge de l'employeur. En cas de forte contamination, les installations de lavage feront ensuite l'objet d'un nettoyage approfondi. Les équipements de protection réutilisables (gants, bonnets, certains appareils de protection respiratoire) doivent être nettoyés après chaque utilisation. Ils seront stockés à l'abri de la poussière et remplacés quand nécessaire.
 
IRRITATION DE LA PEAU
 
Inciter les opérateurs à une discipline d'hygiène personnelle.
 
  • Chez certaines personnes les FCR peuvent engendrer une irritation de la peau. Même si ce phénomène est minimisé par le respect des mesures décrites plus haut, on incitera les opérateurs à se laver régulièrement les mains et le visage à l'eau et au savon. Des sanitaires seront donc mis à disposition. Les personnes sensibles à l'irritation développent une certaine tolérance après quelques jours. Toutefois si l'irritation persiste, il faudra envisager une autre affectation.
 
TABAGISME
 
Éviter de fumer au travail
 
  • La combinaison du tabac et des poussières de FCR peut produire des symptômes de toux sèche et de léger essoufflement. Les non-fumeurs travaillant avec les FCR ne montrent pas ces symptômes.
 
DECHETS
 
Manipuler et évacuer avec soin les déchets
 
  • Les chutes, débris, rebuts et autres déchets seront transférés avec soin dans les conteneurs rigides ou des sacs plastiques de bonne résistance. Après fermeture, ces derniers seront clairement étiquetés et évacués régulièrement des zones de travail.
  • Les déchets contenant des FCR (avant comme après utilisation) ne sont pas considérés comme déchets dangereux. Ils peuvent donc généralement être dirigés vers des sites habilités à recevoir des déchets industriels. Toutefois, des dispositions réglementaires particulières peuvent exister dans certains pays et il faudra en prendre connaissance. En cas de contamination des déchets de FCR par des substances toxiques des experts devront être consultés.
  • Les déchets secs contenant des FCR étant susceptibles d'émettre des poussières, ils doivent être évacués dans des conteneurs étanches clairement et visiblement étiquetés. Sur les sites de stockage, les déchets pulvérulents doivent être traités de façon à limiter les envols.
 
DEMANTELEMENT DES FOURS INDUSTRIELS
 
Prendre des précautions particulières pour l'enlèvement des isolants usagés.
 
  • Suite à des périodes prolongées d'utilisation au dessus de 900°C, les FCR (aluminosilicates) peuvent subir des altérations.
  • Les produits deviennent plus pulvérulents et une transformation partielle en silice cristalline est possible (cristobalite).
  • Prendre connaissance des valeurs limites d'exposition et de la réglementation en vigueur dans votre pays concernant la silice cristalline.
  • S'il n'est pas possible de maîtriser les émissions de poussières lors des travaux, les opérateurs devront porter des appareils de protection respiratoire de haute efficacité, voire des appareils avec adduction d'air. Ils devront également porter des vêtements de protection (voir les recommandations sur les équipements de protection données plus haut).
  • Dans certains cas on pourra préconiser un cloisonnement du chantier.
 
FLOCAGE
 
Ne pas projeter des produits à base de FCR.
 
  • Comme il est difficile de maîtriser les expositions engendrées, la projection de produits à base de FCR est à proscrire.
 
 
Pour plus d'informations
 
Ne pas hésiter à contacter votre fournisseur ou ECFIA pour obtenir plus de détails, des documents ou de l'aide concernant les précautions d'utilisation des produits à base de FCR.
 
Les renseignements donnés dans ce document sont basés sur l'état de nos connaissances à la date
indiquée. Ils sont donnés de bonne foi. Le fait de suivre ces recommandations n'affecte pas l'obligation de se conformer aux exigences légales nationales ou locales et/ou aux règles pouvant s'appliquer sur un site particulier de travail.
 
 
 
 
materiel ceramique occasion, vente materiel ceramique, atelier a vendre, four ceramique occasion, four electrique ceramique, four gaz ceramique, four a emaux, isolation, fibres céramiques, amiante, isolant thermique, laine de roche, thermal ceramics, réfractaires

 
 
 
------------
top / haut de page
 
MATÉRIAUX de SUBSTITUTION pour FCR
 
 
Des matériaux classés comme laines minérales dites fibres "solubles" (Biopersistance réduite) sont en développement et devraient dans un proche avenir permettre plus de sécurité sur les postes de travail tout en maintenant les méthodes de prévention. Aucun effet nocif n'est attendu lors d'une utilisation normale quand l'exposition est maintenue en dessous de la valeur limite.
 

Tableau des valeurs limites d'exposition

Les reglementations concernant la prévention et les valeurs limites d'exposition peuvent différer d'un pays à l'autre.

 

exemples de valeurs limites pour des L.I.H.T (laines isolantes haute température) :

Pays

limite d'exposition (*)
référence

Allemagne

0,5 F/ml
TRGS 900

France

1,0 F/ml ou 5,0 mg/m³
Circulaire DRT n° 95-4
du 12-01-95

U.K.

2,0 F/ml ou 5,0 mg/m³
HSE - EH 40 - Maximum exposure limit
 

(*) : concentrations moyennes numériques pondérées sur un poste de 8h en fibres respirables mesurées suivant la méthode conventionnelle du filtre à membrane ou concentration gravimétrique en poussières respirables.

 
Composition type d'une L.I.H.T. :
 
SiO2 60-70 %
Oxyde Alcalino-terreux (Ca, Mg) 25-40 %
Ce sont des fibres de silicates
 
Composition type d'une FCR :
 
SiO2 50-55 %
Al2O3 35-45 %
Ce sont des fibres céramiques Silico-Alumineuses
 
Définition CEE :
 
Ces fibres doivent répondre à la définition de la directive 97/69/CE (CEE). Cette directive précise que le groupe des "fibres (de silicates) vitreuses artificielles à orientation aléatoire doit avoir un pourcentage pondéral d'oxydes alcalins et d'oxydes alcalino-terreux (Na2O+K2O+CaO+MgO+BaO) supérieur à 18%".
 
Ce type de fibre n'est pas classé comme cancérigène suivant la directive 97/69/CE.
La fibre est irritante pour la peau suivant le test de la méthode B4, annexe 5 de la directive 67/548/CE.
 
Stabilité :
 
L'utilisation en continu de ces produits à des températures dépassant 900°C peut conduire à la formation de plusieurs phases cristallines. En cas de présence de silice cristalline, les réglementations spécifiques s'appliquant doivent être suivies.
 
 
 
materiel ceramique occasion, vente materiel ceramique, atelier a vendre, four ceramique occasion, four electrique ceramique, four gaz ceramique, four a emaux, isolation, fibres céramiques, amiante, isolant thermique, laine de roche, thermal ceramics, réfractaires, masque respiratoire, poussières

 

 
 Smart.Conseil / Avril 2000 / Recueil de différentes parutions (France)

 

Sommaire, Top/haut de page , Matériaux de Substitution pour FCR