Smart.Conseil-----------------------------
   
Sommaire, Ce qu'il faut Savoir
 
Sur cette page : réaliser une fritte alcaline colorée à la fusion
 
 
Bleu Égyptien
à partir d'une fritte alcaline colorée à la fusion
 
 
 
RÉALISATION d'une fritte colorée à la fusion :
 
 
1) PRINCIPE et RECETTE :
 
Voici une formule de glaçure type "Bleu Égyptien" à réaliser par fusion d'une fritte colorée. Cette fusion peut être faite dans un petit four électrique d'amateur puisque la température à atteindre pour former la matrice vitreuse est d'environ 1150°C.
 
La méthode consiste à placer le mélange homogène des matières premières à fusionner dans un creuset de fusion (Fait à partir d'un mélange de silice électrofondue et de kaolin) ou à défaut dans un récipient en biscuit (grès blanc, porcelaine, faïence dure) facile a manipuler avec des pinces.
 
L'usage des pinces est indispensable. Leur manche doit être assez long (environ 80-90 cm) pour permettre de garder une distance avec la chaleur intense creuset lors de sa sortie du four à 1150°C.
Par sécurité, il faut s'exercer, à froid, à faire la manipulation de sortie du creuset du four. Les gestes doivent être précis et sûrs.
 
Le remplissage du creuset doit être fait au 2/3 de sa hauteur par sécurité pour les manutentions à chaud.
Le mélange des poudres est réalisable avec une moulinette de cuisine par unités de 250 à 500 grammes.
 
Voici la recette pour un mélange de 250 g de matières premières crues.
 
 

Matières

Pourcentage
Quantité pour faire 250 g

Silice broyée fine

31,67
79,2 g

Kaolin en poudre

22,14
55,4 g

Borax anhydre

17,60
44,0 g

Carbonate de sodium anhydre

12,01
30,3 g

Carbonate de lithium

7,32
18,3 g

Nitrate de sodium

6,84
17,1 g

Oxyde de cuivre noir (CuO)

2,42
6,1 g
 
Le nitrate de sodium est un oxydant, il permet d'apporter de l'oxygène au mélange pendant le frittage, empêchant d'éventuelles réductions de l'oxyde de cuivre qui pourraient être dues à la présence de matières organiques.
Pour assurer une atmosphere oxydante dans l'enceinte du four, il faut laisser de petites ouvertures permettant une légère ventilation et aussi l'échappement des gaz de décomposition.
 
Pendant le frittage, les matières vont se décomposer et libérer certains éléménts sous forme de gaz (exemple : le carbonate de lithium va donner 40,5% de sa masse initiale en oxyde de lithium, Li2O, et le reste sous forme de gaz carbonique va se disperser dans l'atmosphere du four).
Au total pour notre mélange initial de 250 g il y aura ainsi environ 41 grammes de matière (16.43% de la masse totale...) qui s'échappera du creuset sous forme de gaz divers (CO2, O2, H2O, N2 principalement).
 
2) FUSION :
 
 
Préchauffer le four à 500°C puis placer le creuset rempli, de préférence dans une coupe ou un plat creux afin que d'éventuels débordements de matières en fusion ne souillent pas le four. Des débordements peuvent se produire lorsque la partie supérieure de la matière se vitrifie dans le creuset enfermant ainsi les gaz de décomposition qui agissent alors sur le mélange comme de la levure dans une pâte à pain. Le mélange que nous indiquons ne doit pas présenter cet inconvénient. Mais...
 
Ne pas couvrir le creuset. Fermer la porte du four.
 
Mettre le four en montée libre (pleine allure) jusqu'à 1100°C.
 
A 1100°C faire un palier d'environ 15 minutes.
 
Préparer un recipient métallique contenant environ 5 litres d'eau froide.
 
Lorsque le palier est fini, ouvrir en grand la porte du four, saisir le creuset avec les pinces (attention aux brûlures...) et verser le verre en fusion dans l'eau froide.
Cette opération devra se faire en étant assisté d'une personne. Ne jamais opérer seul. Mettre des gants, des lunettes de protection, des vétements en toile épaisse, manches longues.
 
Le verre en fusion de couleur jaune orangée prendra une couleur turquoise intense au moment de la trempe dans l'eau.
 
Évacuer l'eau et récupérer la "fritte bleue" qui à la forme de petits éclats de verre colorés.

L'instant magique de la fusion...
 
 3) GLAÇURE :
 
Mettre la fritte à sécher puis la broyer dans une petite jarre à billes d'alumine avec de l'eau et additionnée d'un suspensif (bentonite 1% ou kaolin 2 à 3 %).
 
La barbotine d'émail obtenue pourra être appliquée au pinceau ou au pistolet, de préférence sur un biscuit à reliefs. Si vous n'avez pas de pistolet vous pouvez vous en confectionner un selon notre principe.

La cuisson en four électrique à la montre 013a (835°C - Cône de Seger) doit être assez rapide de même que le refroidissement.

La couverte bleue turquoise obtenue sera brillante et transparente. Elle deviendra très rapidement craquelée après refroidissement (coefficient de dilatation élevé, environ 110 x 10-7).

Glaçure sur faïence à reliefs
 
Formule chimique de la fritte obtenue :
 
 
Seger :
 
MgO =0.004
Na2O =0.636
K2O = 0.013
Li2O = 0.261
CuO = 0.086
 Al2O3 = 0.205
SiO2 = 1.870
 B2O3 = 0.460
En % molaire :
 
MgO = 0.11%
Na2O = 17.99%
K2O = 0.37%
Li2O = 7.38%
Al2O3 = 5.80%
SiO2 = 52.90%
B2O3 = 13.01%
CuO = 2.43%

 

En formule Masse % :
 
MgO = 0.07%
Na2O = 17.86%
K2O = 0.55%
Li2O = 3.54%
Al2O3 = 9.46%
SiO2 = 50.91%
B2O3 = 14.50%
CuO = 3.10%

 

   
 
 
Smart.Conseil © 2000 - FRANCE
Article appartenant à l'auteur, propriétaire du site.
Document pour CONSULTATION PRIVÉE uniquement - Toute reproduction totale ou partielle est interdite
 
 

Smart.Conseil le site dédié aux passionnés de céramique
Envoyez-nous vos articles, documents et photos sur la céramique à smart2000@wanadoo.fr
 
Smart.Conseil - FRANCE sur http://perso.wanadoo.fr/smart2000/
This entire page Copyright © 1999-2002, All Rights Reserved.
Les textes et les photos restent la propriété de leur auteurs, ils ne peuvent être réutilisés sans un accord préalable. Nous consulter.
 
Sommaire, Ce qu'il faut Savoir