SMART.CONSEIL--------------------------------------------------

 

Sommaire----- Données & formules
 
 
ÉVALUATION de L'ASPECT d'une GLAÇURE par le CALCUL
 
 
 
1) LES ÉLÉMENTS LES PLUS COURANTS DANS UNE GLAÇURE :
 
OXYDES DE FORME R-O :
 

Type

Désignation

Nom courant

Masse molaire

Classement/Acidité

CaO

Oxyde Calcium

Calcium

56.0794

Bibasique

ZnO

Oxyde de Zinc

Zinc

81.3794

Bibasique

MgO

Oxyde de Magnésium

Magnésium

40.3044

Bibasique

BaO

Oxyde de Baryum

Baryum

153.3394

Bibasique

PbO

Oxyde de Plomb

Plomb

223.1994

Bibasique

SrO

Oxyde de Strontium

Strontium

103.6194

Bibasique

 
OXYDES DE FORME R2-O :
 

Type

Désignation

Nom courant

Masse molaire

Classement/Acidité

Na2O

Oxyde de Sodium

Soude

61.9790

Bibasique

K2O

Oxyde de Potassium

Potasse

94.1954

Bibasique

Li2O

Oxyde de Lithium

Lithium

29.8814

Bibasique

 
 
OXYDES DE FORME R2-O3
 

Type

Désignation

Nom courant

Masse molaire

Classement/Acidité

Al2O3

Oxyde d'Aluminium

Alumine

101.9612

Hexabasique

B2O3

Oxyde de Bore

Bore

69.6182

Triacide

Fe2O3

Oxyde de Fer

Fer

159.692

Hexabasique

 
 OXYDES DE FORME R-O2 
 

Type

Désignation

Nom courant

Masse molaire

Classement/Acidité

SiO2

Oxyde de Silicium

Silice

60.0848

Biacide

ZrO2

Oxyde de Zirconium

Zircon

123.2188

Biacide

TiO2

Oxyde de Titane

Titane

79.8788

Biacide

 
AUTRES FORMES
 

Type

Désignation

Nom courant

Masse molaire

Classement/Acidité

P2O5

Oxyde de Phosphore

Phosphore

141.9446

Triacide

 
 
2) FORMULE DE LA GLAÇURE :
 
Si la formule est exprimée en % pondéral il faut la convertir en % molaires de chaque constituant.
 
Exemple de composition de glaçure :
 

Oxyde

% Pondéral

Fraction molaire

% Molaire

SiO2

55

55/60.0848 = 0.9154

100x(0.9154/1.4425) = 63.46 %

Al2O3

10

10/101.9612 = 0.0981

100x(0.0981/1.4425) = 6.80 %

B2O3

10

10/69.6182 = 0.1436

100x(0.1436/1.4425) = 9.95 %

K2O

2

2/94.1954 = 0.0212

100x(0.0212/1.4425) = 1.47 %

Na2O

4

4 4/61.9790 = 0.0645

100x(0.0645/1.4425) = 4.47 %

PbO

10

10/223.1994 = 0.0448

100x(0.0448/1.4425) = 3.10 %

CaO

8

8/56.0794 = 0.1426

100x(0.1426/1.4425) = 9.88 %

ZnO

1

1/81.3794 = 0.0123

100x(0.0123/1.4425) = 0.85 %

total

100

total = 1.4425

total = 100.00 %

 
 
3) CALCUL DE L'ACIDITÉ DE LA GLAÇURE :
 

 

L'acidité : "A" = Valences Acides / Valences Basiques
 

 

Valences Acides = (%mol SiO2 + %mol TiO2 + %mol ZrO2) + 3x(%mol B2O3 + %mol P2O5)
 
Valences Basiques = (Somme : %mol RO + Somme : %mol R2O) + 3x(%mol Al2O3 + %mol Fe2O3)
 
avec :
Somme %mol RO = %mol (CaO+ZnO+MgO+BaO+PbO+SrO)
Somme %mol R2O = %mol ( Na2O+K2O+Li2O)
 
Dans l'exemple :
 
"A" = ((63.46) + (3x9.95)) / ((1.47+4.47+3.10+9.88+0.85) + (3x6.80))
"A" = (63.46 + 29.87 ) / ( 19.77 + 20.4 )
"A" = 93.31 / 40.17
"A" = 2.32
 
4) ASPECT DE LA GLAÇURE :
 
 
Acidité "A"
Aspect de la glaçure
0.70 à 0.80
Farineux
0.80 à 1.45
Mat
1.45 à 1.90
Brillant possible
1.90 à 2.00
Brillant
2.00 à 2.30
Brillant sûr
2.30 à 2.50
Brillant
2.50 à 2.90
Brillant possible
Au delà de 2.90
Dévitrification
 
 
Le domaine le plus stable d'une glaçure sera donc compris dans les valeurs d'acidité "A" de 2.00 à 2.30.
 
Les ajouts à une glaçure modifiant "A" au delà de ces valeurs va vers le mat si "A" < 2.00 et vers le dévitrifié si "A" > 2.30.
Le mat est le résultat d'une fusion immature. Le dévitrifié développe des cristalisations au refroidissement.
 
Ces valeurs sont à prendre avec relativité par rapport aux conditions de cuisson, broyage, application. On ne peut comparer que ce qui est comparable.
 
La valeur de "A" diminue si :
 
  • % Silice diminue
  • % Bore diminue (le bore fait baisser "A" 3 fois plus que la silice à apport molaire égal)
  • % Oxydes forme RO et R2O augmente
  • % Alumine augmente (l'Alumine agit 3 fois plus que les oxydes basiques RO et R2O à rapport molaire égal)
 
Attention il s'agit là de raisonner sur une glaçure, c'est à dire un verre parfaitement homogène. L'ajout de matières premières qui ne peuvent être entièrement digérées par la phase vitreuse lors de la cuisson ne peut produire l'effet attendu.
 
Par exemple, un ajout d'Al2O3 sous forme d'alumine calcinée broyée finement ne donne pas le résultat attendu si la température de fusion de la glaçure est insuffisante (inférieure à 1250°C). Pour les glaçures basse température, il vaut mieux apporter l'alumine par du kaolin.
(Le kaolin contenant aussi de la silice, il y aura augmentation de la température de fusion et abaissement de la dilatation de la glaçure résultante)

 

 

 

Smart.Conseil © 2004 - FRANCE
Article appartenant à l'auteur, propriétaire du site.
Document pour CONSULTATION PRIVÉE uniquement - Toute reproduction totale ou partielle est interdite
 
 

Smart.Conseil le site dédié aux passionnés de céramique
Envoyez-nous vos articles, documents et photos sur la céramique à smart2000@wanadoo.fr
 
Smart.Conseil - FRANCE sur http://perso.wanadoo.fr/smart2000/
This entire page Copyright © 2004, All Rights Reserved.
Les textes et les photos restent la propriété de leur auteurs, ils ne peuvent être réutilisés sans un accord préalable. Nous consulter.

Sommaire-/ Données & formules